Stop à la concertation bidon!

Tribune parue dans le Malakoff Info n° 320 d’octobre 2019.

Après 90 ans de contrôle de la vie municipale, la majorité a bien senti qu’un changement de posture était inévitable. En lançant les opérations Malakoff et Moi et d’autres consultations liées à des projets d’urbanisme d’envergure (La porte de Malakoff, Rond-point Barbusse), la Maire donne désormais l’illusion de se mettre à l’écoute de la population.

Malheureusement, la réalité est toute autre. Aujourd’hui, la démocratie participative, telle que « pratiquée » par notre Maire et ses conseillers, se limite à des opérations de communication coûteuses et creuses, où l’on sélectionne les propositions des habitants dès lors qu’elles figurent déjà au programme de la majorité. Pire, on en profite pour vider de leur sens les conseils de quartiers qui commençaient à peine à prendre leurs marques et à produire, à faible coût, de véritables espaces de dialogue, de co-construction et de mobilisation, notamment en matière d’écologie.

De plus, la promesse « pas de projet d’urbanisme sans concertation avec la population » fait sourire. Comme toujours, il faut que les riverains se mobilisent pour forcer la concertation. Les collectifs soudés, organisés et déterminés obtiennent pour partie gain de cause, tant pis pour les autres.

L’opposition se mobilise depuis 2014 pour réclamer des changements : impliquer le tissu associatif dans les opérations de concertation au lieu de faire appel à des prestataires coûteux ; réserver dans le budget une part pour l’élaboration de projets réellement construits avec les habitants, comme cela se fait dans d’autres communes, y compris ancrées à gauche. Mais nos demandes restent lettre morte :  il est plus facile de faire de la démocratie cosmétique que réellement participative!

Bref, derrière le discours et les banderoles, rien ne change fondamentalement. L’entre soi reste de mise : un petit club se transmet le patrimoine de la politique municipale de génération en génération et finit par penser que la ville lui appartient.

Citoyens de Malakoff, associations, commerçants et artisans, mobilisons-nous pour une démocratie locale digne de ce nom. Ensemble, réalisons avec la coalition « Demain Malakoff » l’ALTERNANCE au prochain scrutin !

Emmanuelle Jannès
Conseillère municipale
Emmanuellejannes@yahoo.fr

4 Replies to “Stop à la concertation bidon!”

  1. La démocratie participative dans une Mairie communiste qui dit “agir en faveur de nouveaux logements, activités et commerce”… une vrai blague ! Il suffît de regarder le centre ville pour mesurer l’immobilisme dans lequel est ancré cette mairie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.