MALAKOFF PLURIELLE

Conseillers métropolitains et territoriaux des quatre communes de (feu) Sud de Seine

Voici les résultats des élections des conseillers territoriaux et métropolitains qui se sont déroulées en décembre 2015, lors des conseils municipaux des quatre villes qui constituaient l’agglomération de Sud de Seine.

Nous pouvons remarquer (et regretter) que les élus d’opposition ont été soigneusement écartés.

Conseillers territoriaux

Total : 29

Ville de Bagneux

8 conseillers territoriaux :

  • Marie Hélène AMIABLE
  • Nadia SEISEN
  • Alain LE THOMAS
  • Aicha MOUTAOUKIL
  • Roberto ROMERO
  • Pascale MEKER
  • Mouloud HADDAD
  • Bernadette DAVID

Ville de Clamart

11 conseillers territoriaux :

  • Jean Didier BERGER
  • Yves COSCAS
  • Christine QUILLERY
  • Jean Patrick GUIMARD
  • Rachel ADIL
  • Serge KEHYAYAN
  • Colette HUARD
  • François LE GOT
  • Patrice RONCARI
  • Sylvie DONGER
  • Isabelle RAKOFF

 

Ville de Fontenay-aux-roses

4 conseillers territoriaux :

  • Laurent VASTEL
  • Muriel GALANTE-GUILLEMINOT
  • Philippe RIBATTO
  • Véronique RADAOARISOA

Ville de Malakoff

6 conseillers territoriaux :

  • Jacqueline BELHOMME
  • Serge CORMIER
  • Corinne PARMENTIER
  • Joel ALLAIN
  • Rodéric AARSSE
  • Patricia CHALUMEAU

Conseillers métropolitains

Total : 4.

Sans surprise, les maires des communes sont les conseillers métropolitains :

Ville de Bagneux

  • Marie Hélène AMIABLE

Ville de Clamart

  • Jean Didier BERGER

Ville de Fontenay-aux-roses

  • Laurent VASTEL

Ville de Malakoff

  • Jacqueline BELHOMME

4 Thoughts on “Conseillers métropolitains et territoriaux des quatre communes de (feu) Sud de Seine

  1. tavernier on 4 janvier 2016 at 17:15 said:

    Les conseillés municipaux communistes se sont autoproclamés conseillés territoriaux. Pas une seule place pour l’opposition. Les communistes ne sont pas des démocrates, pour preuve ils tiennent la mairie de puis plus de 80 ans.

  2. michel pachkoff on 4 janvier 2016 at 20:41 said:

    Quelques remarques vite fait :
    1/ Aarse est conseiller territorial, choisi donc par le PC. Ce qui confirme ( explication bienveillante ) l’ouvertuire du PC ou ( explication pragmatique ) que le PC de Malakoff est bien sur la ligne alliance PC-écolos. Mais il y a donc une exception à la razzia majoritaire
    2/ Toujours sur l’aspect « je prends tout » c’est le vice fondamental des structures où il n’y a pas d’élection directe. Et c’est aussi ce qui peut les fragiliser, cf 3
    3/ Valérie POecresse a annoncée qu’elle est contre la métropole. On va donc peut-être arriver à un retour des responsabilités initialement métropolitaines dans l’escarcelle des maires. Rassurons-nous : les bureaux, secrétaires, voitures de fonction, indemnités d’élus et frais de fonction ne seront pas remis en cause, avec le nombre de copains à placer !
    4/ enfin sur le fait que 80 ans de pouvoir communiste prouve l’absence de démocratie je tousse un peu. S’il y a eu une époque où le PC « évitait aux salariés de voter contre leurs intérêts, en rectifiant les votes émis sous la pression des médias bourgeois », cette époque est révolue. Le PC gagne les élections municipales maintenant parce que sa gestion est appréciée. Et dénoncer sa durée ne la fera pas tomber par enchantement.

    • Eric TUROLLA on 4 janvier 2016 at 21:48 said:

      Bonjour Michel,
      Merci de tes commentaires.
      A Malakoff, je ne pense pas que  » le PC gagne les élections municipales maintenant parce que sa gestion est appréciée ». Je crois plutôt au clientélisme, à la peur du changement et à la médiocrité des alternatives proposées jusqu’à maintenant, pour expliquer un si long règne. A nous, Malakoff Plurielle, de démontrer que nous sommes une alternative crédible.
      Cordialement,
      Eric TUROLLA

  3. tavernier on 5 janvier 2016 at 11:08 said:

    Tout à fait en accord avec Eric : La seule preuve de la mauvaise gestion de nôtre ville a été de doubler la taxe des impôts fonciers (augmentation basée sur des mensonges,les chiffres complètement erronés et non détaillés) ce n’est pas la réduction de la dotation de l’état qui met dans le rouge le budget de nôtre ville. C’est la mauvaise gestion. ils n’ont aucun projet pour apporter de l’argent dans les caisses. Ils sont élus grâce au clientélisme. (Visiblement les quartiers Ophlm sonts mieux entretenus et décorés que les quartiers de maisons individuelles). Nôtre ville est plus que médiocre, elle est sale, les commerces sont inexistants, des terrains vagues faisant office de dépots d’ordures depuis des années, immeubles menaçant de s’écrouler et la place de la mairie est occupées par des dizaines d’ alcooliques. Pour finir la sécurité des habitants est inexistante!

Laisser un commentaire

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :