MALAKOFF PLURIELLE

Transparence, moralisation de la vie publique : notre engagement dans Anticor

Lors des dernière élections municipales, notre tête de liste Emmanuelle Jannès, a signé la charte Anticorruption de l’association Anticor en 2014 un engagement de pratique saine de non cumul des mandats y compris dans le temps !

Depuis, elle se mobilise au sein du conseil municipal et dans ses autres fonctions (conseil d’administration de l’OPH) pour faire avancer la question de la transparence dans notre ville.

Notre   collectif   réclame   notamment que la commission d’attribution des logements   sociaux   soit   ouverte   à un  élu  de  l’opposition  ; notre  maire se dit désormais ouverte à cette proposition   mais   rien   n’est   encore fait.

La commission d’attribution des subventions aux associations vient par contre de s’ouvrir à l’opposition, suite à notre demande.

Il est possible aussi que la commission commerce où nous siégeons examine à terme les demandes d’attribution  de  locaux  commerciaux.

Notons ces progrès et promesses tout en restant mobilisés sur ce sujet! 

 

2 Thoughts on “Transparence, moralisation de la vie publique : notre engagement dans Anticor

  1. tavernier on 9 août 2017 at 22:03 said:

    Pourquoi est-ce le premier adjoint au maire qui préside l’OPHLM.
    Question: A qui sont attribués les logement sociaux, je m’étonne tout de même qu’il y ai autant de syndicalistes, de cgtistes, de membre du Parti Communiste etc.. qui sont dans ces logements. N’y aurait il pas une forme de clientélisme qui puisse favoriser l’électorat. Je m’interroge……

  2. Pingback: Journal Malakoff Plurielle Numéro 3 – Juin 2017 | MALAKOFF PLURIELLE

Laisser un commentaire

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :