MALAKOFF PLURIELLE

Tag Archives: Un Jour Un Soutien

UN JOUR, UN SOUTIEN #18 : FRANÇOIS-XAVIER MÉNARD

François-Xavier Ménard

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

Emmanuelle Jannès a une pêche incroyable, une excellente écoute, et sait imprimer une direction.

Le collectif est compétent, inventif, dynamique, constructif, et réellement pluriel.

Dans le respect de tous, le projet est écologiste, cohérent, responsable et inscrit la ville dans un projet d’avenir en harmonie avec les villes voisines. Tout en restant solidaire et conforme à l’esprit de Malakoff, il s’inscrit en rupture d’une politique souvent sectaire, pensée à l’échelle purement locale, privilégiant certains groupes contre l’ensemble des habitants.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, je soutiens, je vote et j’appelle à voter Malakoff Plurielle.

FRANÇOIS-XAVIER MÉNARD
45 ans
Malakoffiot depuis 16 ans
Père de 3 enfants
Élu parent d’élèves

UN JOUR, UN SOUTIEN #17 : OLIVIER ROUQUETTE

Olivier Rouquette

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

J’aime ma ville, et je pense qu’il est temps qu’elle prenne un nouvel élan, vers davantage d’écologie, d’amélioration de son cadre urbain et de prise en compte des besoins de ses habitants, tant dans le domaine du commerce de proximité, que de l’emploi et des services.

Pour ces raisons je soutiens Malakoff Plurielle et les projets portés par Emmanuelle Jannès.

OLIVIER ROUQUETTE
49 ans
Ingénieur construction

UN JOUR, UN SOUTIEN #16 : VINCENT LETAMENDIA

Vincent Letamendia

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

Comme beaucoup de provinciaux, je suis « monté » en région parisienne pour finir mes études et travailler.

Marié et père de trois enfants, j’habite Malakoff depuis 6 ans. J’ai tout de suite été séduit par cette ville à taille humaine rappelant ma chère province mais je suis également stupéfait que cette ville manque autant de dynamisme.

En effet, comment une ville aux portes de paris, avec des moyens de transports performants et bien répartis dans la ville, peut avoir autant de bureaux vides et de commerces fermés ?

C’est pourquoi, devant un tel gâchis, j’ai décidé de rejoindre la liste Malakoff-Plurielle qui propose un programme de développement économique pragmatique qui faciliterait la création de nombreux emplois à Malakoff.

VINCENT LETAMENDIA
44 ans
Responsable formation professionnelle

UN JOUR, UN SOUTIEN #14 : FRANÇOISE BERTRAND

Françoise Bertrand

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

Je réside à Malakoff depuis 6 ans. Venue dans la ville pour des raisons professionnelles, j’ai été séduite par son calme et son cadre pittoresque… à seulement une station de métro de Paris. Quand j’ai eu l’opportunité de venir y habiter je n’ai pas hésité. Ma résidence représente à elle seule un exemple du « bien vivre ensemble » de Malakoff . Il y règne une belle harmonie, une solidarité prête à toujours se manifester. Je ne connaissais personne en y arrivant, mais je ne m’y sens jamais seule. C’est peut-être ça « l’esprit de Malakoff ».

Mais peu à peu, je me suis rendue compte que la ville semblait se scléroser. Que faire ses courses au quotidien dans mon quartier était un problème. Avec la ZAC Dolet, nous étions plusieurs à nous dire qu’avec un peu de chance, au moins un commerce pourrait voir le jour. Mais la réponse de la Municipalité fut du genre « circulez, il n’y a rien à voir ». J’ai rencontré des commerçants résignés « …ils n’en ont rien à faire à la Mmairie !», des personnes qui ne votent plus parce que « ça ne sert à rien ! ». Les réunions de quartier sont vite apparues comme des exercices obligés sans réelle concertation.

Lorsque la liste Malakoff Plurielle a été lancée et que l’on m’a demandé de la rejoindre, ce fut pour moi un réel soulagement.

Enfin une bonne raison de m’engager pour ma ville, de redonner la parole à ses habitants, et d’ébranler le mur de façade de la soi-disante démocratie revendiquée par l’équipe en place. Enfin réveiller une ville où tout semble fait pour que, surtout, elle reste endormie !

FRANÇOISE BERTRAND
Retraitée
1 enfant

UN JOUR, UN SOUTIEN #13 : ISABELLE GACHIE VINSON

Isabelle Gachie Vinson

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

J’ai envie de passer plus de temps dans ma ville, et d’être fière d’y inviter amis et collègues.

Grâce à l’impulsion de Malakoff Plurielle, je pourrai inviter mes collègues à venir travailler avec moi dans un espace de co-working. Je serais rassurée de voir mes ados discuter et se former dans un espace jeunes dynamique et multiservices.

Grâce à Malakoff Plurielle et à l’énergie qui se dégage du collectif, j’ai eu envie de m’engager dans la gestion de la commune, au lieu de rester spectatrice un peu désabusée des dérives et endormissements de l’équipe municipale actuelle.

Avec Malakoff Plurielle, je partage des valeurs identiques d’intégrité, de solidarité et de respect de la diversité.

Je sais aussi que le collectif s’inscrit dans la durée, et ne se réduit pas à une campagne électorale. L’envie d’un lieu de vie et de travail plus dynamique nous anime toutes et tous et je suis sûre que beaucoup d’autres habitants, anciens ou nouveaux, partagent ces mêmes souhaits.

ISABELLE GACHIE VINSON
J’ai habité pendant 10 ans à Malakoff et après un séjour de 6 ans à l’étranger, je suis revenue au même endroit avec un très grand plaisir.
J’ai deux enfants, l’un au collège et l’autre au lycée, un mari musicien.
Je suis auto-entrepreneur dans l’information et la communication, et je participe à une micro-entreprise dans le multimédia.

UN JOUR, UN SOUTIEN #12 : SYLVIE LE BRET

Sylvie Le Bret

Je soutiens Malakoff Plurielle parce que j’aime :

La pluralité
Malakoff Plurielle est composée de citoyens de Malakoff qui ont des sensibilités politiques différentes. Cette diversité est signe d’ouverture d’esprit, de regard neuf et varié, de créativité, qualités essentielles pour servir efficacement les habitants.

L’honnêteté
Emmanuelle Jannès est la seule candidate à Malakoff a avoir signé la Charte Anticor 2014 qui a pour objectif de rendre plus transparente la gestion des affaires publiques, et garantit l’intégrité morale du candidat.

SYLVIE LE BRET
51 ans, mariée, 4 enfants
Habite à Malakoff depuis 22 ans
Infirmière Puéricultrice
Engagée dans une association d’aide aux mamans en rupture familiale, et dans une association d’aide aux enfants Chinois à Shanghai

UN JOUR, UN SOUTIEN #11 : JULIETTE GHIULAMILA

Juliette Ghiulamila

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

Je soutiens Malakoff Plurielle parce que j’aime profondément Malakoff, ville dans laquelle je vis depuis 20 ans, où j’ai passé la plus grande partie de ma vie d’adulte et qui a vu grandir mes enfants.

Je soutiens Malakoff Plurielle parce qu’intérêt général et service public sont pour moi des notions lourdes de sens et pour lesquelles j’ai envie de travailler.

Je soutiens Malakoff Plurielle parce notre collectif est en dehors des logiques partisanes et de la politique politicienne. Je soutiens Malakoff Plurielle parce qu’accueillant des personnes de profils et de sensibilité très variés, ce collectif nous apprend à vivre et travailler ensemble dans le respect de nos différences.

Malakoff Plurielle a enclenché une dynamique à la fois professionnelle et conviviale, n’hésitez pas à nous rejoindre!

JULIETTE GHIULAMILA
48 ans
4 enfants
Responsable du développement d’une entreprise spécialisée dans les fruits et légumes bio et locaux, j’ai auparavant travaillé 15 ans en presse écrite économique, puis étudié l’évolution des rapports entre individus et grandes entreprises au sein de cabinets RH.
J’ai été impliquée plusieurs années dans la vie du Miam, l’Amap de Malakoff.

UN JOUR, UN SOUTIEN #10 : MAUD RATTON

Maud Ratton

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle, moi qui suis en général une désabusée de la politique ?

Parce que Malakofiotte depuis 12 ans et mère deux enfants qui sont nés et ont grandi à Malakoff, j’aime ma ville, j’en connais ses qualités comme ses défauts et ne lui souhaite, ne nous souhaite, que le meilleur.

Ce meilleur ne peut plus passer aujourd’hui par l’équipe en place depuis très, trop, longtemps. Son monopole a conduit inévitablement à une gestion partisane et inéquitable de certaines problématiques, et, à la longue, à la sclérose de notre ville.

Malakoff Plurielle propose de sortir de cet état de fait en s’appuyant sur deux axes intelligents : mettre en lumière la gestion opaque de l’équipe en place, d’une part, et proposer un plan d’avenir plus ambitieux et en accord avec des bouleversements futurs inévitables (je pense en particulier au Grand Paris) d’autre part.

Ces bouleversements ne doivent plus être subis mais bien saisis comme une vraie opportunité pour Malakoff : notre ville a beaucoup d’atouts, développons-les !

Il me semble aujourd’hui que, parmi tous les programmes proposés en vue des municipales 2014, celui porté par Malakoff Plurielle prouve qu’Ambition et Dynamisme peuvent parfaitement rimer avec Solidarité et Générosité

MAUD RATTON
38 ans
Mariée, 2 enfants
Décoratrice d’intérieur

UN JOUR, UN SOUTIEN #9 : PATRICIA JOLY

Patricia Joly

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

Connaissant Malakoff depuis 2000, j’ai eu l’occasion d’y apprécier son calme, son charme et en même temps son dynamisme.

Puis j’ai connu ensuite quelques années d’exil à Montrouge, qui pour une superficie quasi identique avec près de 10 000 habitants de plus, fait depuis longtemps la fortune des promoteurs au détriment de ses enfants, de l’héritage du passé, de la mixité sociale, du soleil et des espaces verts. Imaginez des rues encadrées de tour d’immeubles, d’où aucun espace vert ne dépasse et où le soleil ne peut descendre sur les passants. Imaginez les couples qui se forment puis font des enfants, puis ne trouvent pas de place en crèche, puis inscrivent leur enfant dans des écoles préfabriquées et surchargées, puis repartent dépités s’exiler ailleurs.

C’est avec confiance que nous sommes revenus en famille à Malakoff, y ayant toujours gardé des attaches solidaires.

Mais depuis 2007, le vent de la politique locale prend une autre tournure, cela n’est pas toujours perceptible au premier regard. C’est ainsi que le quartier Nicomedes Pascual–Étienne Dolet a bien faillit disparaître d’un coup. C’est bien la détermination des habitants, basée sur de solides bases de solidarité intergénérationnelle qui a permit d’éviter le pire.
Imaginez des concertations de façade, à grand coût de plaquettes de marketing, qui vous font croire que vous pouvez donner votre avis.

Avec Malakoff Plurielle, redonnons la chance aux initiatives citoyennes de vivre la solidarité et la démocratie à Malakoff.

PATRICIA JOLY
40 ans
Mariée, 3 enfants
Médecin psychiatre

UN JOUR, UN SOUTIEN #8 : GÉRALDINE CHOUNET

Géraldine Chounet

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

L’engagement est pour moi une manière de vivre.

Ma présence au sein du collectif Malakoff Plurielle est le prolongement naturel de mon implication dans la vie publique en générale, aussi bien en tant que représentante des parents d’élève à l’école puis au collège Paul Bert, qu’adhérente au mouvement Cap 21 qui prône les démarches de développement durable et solidaire.

Pourquoi Malakoff Plurielle ?

Si, comme tous les membres du Collectif, je connais bien ma ville et me réjouis de la proximité entre ses habitants, dont mes enfants et moi-même pouvons nous rendre compte notamment lors de nos activités sportives au sein de l’USMM, je crains malheureusement que ce lien social ne s’affaiblisse.

Comment bien vivre ensemble, si certains habitants vivent dans des logements vétustes laissés à l’abandon ?
Comment bien vivre ensemble si le Sud de la ville est laissé pour compte ? Comment bien vivre ensemble si une grande partie de collégiens « décroche » une fois arrivée au lycée ?


Malakoff Plurielle ne se voile pas les yeux, comme d’autres, devant ce risque de fracture sociale, mais au contraire propose aux habitants des solutions.
L’idée essentielle est de recréer du lien social entres les différentes zones de la commune, entres tous ses habitants et avec ses entreprises.
Pour cela, repensons l’aménagement urbain. Élaborons un plan de circulation fluide et sécurisé pour les enfants, du Nord au Sud sans cassure. Soutenons l’activité économique dans certaines zones de la ville.

Et assurons nous que tous les projets d’aménagement et de construction soient réalisés dans le respect de règles du développement durable.


Repensons la solidarité. Ouvrons des espaces et créons des évènements propices à créer du lien entre les générations et entre tous les habitants. Faisons que toutes les aides, tous les soutiens accordés par la municipalité le soient selon des règles de transparence identiques pour tous. Donnons aux jeunes, aux étudiants, l’envie de participer à la vie de la commune, en les incitant par exemple à s’investir dans les associations.

La mixité sociale et culturelle de Malakoff est une force.
Développons la durablement avec Malakoff Plurielle.


GÉRALDINE CHOUNET
Mère de trois enfants
À Malakoff depuis 12 ans

%d blogueurs aiment cette page :