MALAKOFF PLURIELLE

L’affaire Domenjoud

La maire de Malakoff Mme Belhomme est intervenue auprès de Bernard Cazeneuve et Mme Royal à propos de l’assignation à résidence de Joel Domenjoud, militant écologiste, pendant la COP21 (jusqu’au 12/12/15).  En effet Joël Domenjoud était chargé de la logistique pour accueillir les militants de tous horizons. Or, on sait qu’à chaque manifestation de ce type un certain nombre de casseurs venus de toutes parts s’introduisent et transforment  celle-ci en joute violente, avec pour seul effet de discréditer une cause pourtant majeure et qui nécessite la mobilisation de tous.

En cette période troublée, chacun doit faire preuve de responsabilité  et il est compréhensible qu’un gouvernement prenne les mesures évitant les troubles à l’ordre public, en particulier  dans un contexte où des terroristes cherchent à affaiblir notre république en exploitant chaque situation.

Dans ces conditions que Joël Domenjoud fasse l’objet d’une assignation à résidence pendant la COP 21 n’est en rien critiquable.
En revanche, que Madame le maire détourne cette situation  pour masquer son absence d’engagement écologique sur Malakoff,  malgré la présence d’élus  EELV au conseil municipal, et camper dans une opposition systématique au gouvernement rend son discours irresponsable et désolant.

Gérard BENHAMOU

Pour aller plus loin :

One Thought on “L’affaire Domenjoud

  1. Michel Pachkoff on 1 janvier 2016 at 20:11 said:

    La tribune de Monsieur Benhamou pose, au moins, trois questions :
    – pour prévenir les éventuels désordres le gouvernement a eu raison de chercher à désorganiser l’accueil des éventuels manifestants. Je croyais bêtement que les désordres, et l’action des manifestants violents, étaient limités ou empêchés par l’organisation et l’encadrement des manifestations. Je me trompais, l’efficacité consiste à saboter l’action des organisations responsables. Efficacité pour provoquer des incidents ou pour se débarrasser de l’action citoyenne ?
    – les mesures exceptionnelles se justifient en période de crise ? Comme la ‘crise » avec le terrorisme international est sans doute destinée à durer encore quelques années, il faut supprimer les manifestations citoyennes pendant ce temps ? Pas les matchs de foot, marchés de Noel et autres manifestations sans danger:-)
    – enfin quelle a été la position de Malakoff Plurielle, et de ses élus, sur l’assignation à résidence de Monsieur Domenjoud, et quelle sera sa position sur les atteintes aux libertés programmées ( état d’urgence permanent, déchéance de nationalité pour les Français d’origine arabe ou noire, etc ) ?

Laisser un commentaire

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :