La Tour de Malakoff

Tribune parue dans le Malakoff Info de  juin-juillet-août 2018

La municipalité dévoile progressivement les contours du futur projet d’aménagement pour le quartier Nord de la ville, dit « A la Porte de Malakoff ».

Après une série de balades urbaines et d’ateliers ouverts, la réunion de restitution du 2 mai a rapidement présenté trois scénarios : 1. Conservation et réhabilitation de l’immeuble INSEE, 2. Construction d’une nouvelle tour de 50 mètres (hauteur actuelle),  3. Réalisation d’une tour de 100 mètres.

Pour Malakoff Plurielle, les options proposées ne sont pas à la hauteur d’un projet structurant pour une entrée de ville ouverte sur Paris et qui réponde aux défis du 21ème siècle.

En outre, les citoyens ont exprimé leur souhait de voir ce projet porter les valeurs de l’écologie, de la mixité et de la convivialité ; nous les soutenons sur ces points : oui à la création d’un tiers-lieux pour les artisans, commerçants et artistes, oui à la création d’espaces de convivialité, oui à l’ouverture de nouvelles voies de circulation pour accéder au métro en traversant la faculté. Mais nous pensons qu’il faut aussi garder une identité propre et le caractère « village » que les contraintes de rentabilité du projet pourraient compromettre.

En effet, tous les scénarios intègrent le déplacement -justifié- de l’école Fernand Léger et du Gymnase Duclos dans un secteur moins pollué ; il est donc indispensable de réaliser un montage financier astucieux associant d’autres partenaires publics (région, métropole, …). Faisons preuve d’imagination pour la destination du lieu, son architecture et son financement ; ne confondons pas modernité et standardisation urbaine ; œuvrons pour concilier identité urbaine et intégration dans le Grand Paris !

Enfin, Malakoff Plurielle demande que l’on poursuive la réflexion dans une démarche réellement participative, sans donner l’impression d’une concertation « caution » qui aurait pour unique objectif de promouvoir la municipalité et de lui permettre de garder la maîtrise de ce projet, face à l’État qui est encore propriétaire des terrains de l’INSEE.

Nous n’en sommes encore qu’au stade de l’ébauche.  Ensemble, mobilisons-nous pour la réalisation d’un projet porteur de sens !

Emmanuelle Jannès
Conseillère municipale
Emmanuellejannes@yahoo.fr

Pour en savoir plus:

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.