Conseil Municipal du 30 novembre 2016

Malakoff Plurielle est intervenu sur le budget supplémentaire, le CDD de responsable du développement économique, la modification du périmètre de l’EPF et la vente de Saint-Pierre.

Budget supplémentaire

Intervention d’Emmanuelle JANNES:

Madame la Maire,

Chers Collègues,

Il n’y a rien de particulier à dire sur ce budget supplémentaire, si ce n’est qu’il correspond à l’exécution fidèle d’un budget pour lequel Malakoff Plurielle a voté contre. Je m’abstiendrai donc sur ce vote.

Poste de CDD responsable du développement économique

Intervention d’Emmanuelle JANNES:

Madame la Maire,

Chers Collègues,

Nous approuvons l’effort d’écoute des citoyens sur la question du développement économique.

Nous prenons note du fait que la compétence en matière de relation avec les entreprises, qui avait été en son temps transférée à l’agglomération Sud de Seine, revient in fine dans le giron des communes du Territoire Vallée Sud Grand Paris.

Compte tenu de l’importance de cette mission dont nous avons vu les limites telle que gérée dans la cadre de l’agglomération (en effet, j’ai pu voir de près à quel point ce secteur n’était pas le plus dynamique de l’ex agglomération Sud de Seine), je soutien l’emploi de ce CDD au nom de Malakoff Plurielle.

Cependant, quelques questions demeurent : quelles seront les missions exactes de ce responsable de la vie économique, ses objectifs, quel budget lui sera alloué en 2017 sachant qu’il s’agit là d’opérations non programmées initialement par la commune.

  • Nous demandons tout d’abord que le profil de poste de cet agent tout comme sa lettre de mission nous soient transmis. Dans ce cadre, nous souhaitons :
  • Qu’une connaissance approfondie de l’entreprise (de la TPE à la grande entreprise) et donc qu’un passage à minima dans le secteur privé ou dans une structure dédié au relations avec les entreprises soit acquise : pour ce CDD l’emploi un total débutant serait très risqué
  • Que l’articulation avec le manageur du commerce soit précisée et que les périmètres de chacun soient clarifiés.
  • Que les objectifs en matière de soutien à l’emploi soient précisés : notamment l’articulation avec les activités de la mission locale que j’ai pu suivre en suivant les activités d’Archimed à Sud de Seine (quelles sera la répartition des compétences dans ce domaine entre la commune et le territoire ?). Favoriser l’emploi des jeunes, aider à l’intégration de stagiaires et au tutorat avec des séniors d’entreprise (y compris en partenariat avec l’université Paris Descartes), à l’insertion des travailleurs handicapés sont des éléments clés qui, selon Malakoff Plurielle doivent être développées sur la commune. Nous sommes d’accord avec vous sur le fait qu’il faut faire de cette remunicipalisation, qui pourrait être vécue comme un retour en arrière, une chance pour notre ville.
  • Nous demandons aussi que des synergies avec le Territoire Vallée Sud Grand Paris soient développées : il existe en particulier des pépinières d’entreprises sur ce territoires avec lesquelles des collaborations étroites sont sans doute à établir en vue créer, pourquoi, comme nous l’avons proposé, une pépinière à Malakoff qui soit ciblée sur le numérique et située autour de la Gare du Grand Paris Express, et dans le cadre des projets en cours pour redynamiser le Sud de la ville. A mon sens, l’étude de faisabilité d’un tel projet devrait faire partie intégrante des missions du nouveau responsable du développement économique. Une parenthèse par rapport à la réunion d’hier où le projet de réaménagement du secteur Barbusse a été présenté, nous avons abordé les liaisons Nord-Sud à renforcer, mais les liaisons Sud-Sud (GPE-Barbusse) sont un enjeu important pour le développement des activités de tous les Sud de Malakoff.
  • Nous souhaitons qu’un bilan d’activités soit transmis aux membres du CM avant toute décision de reconduction de ce CDD ou de sa transformation en poste de titulaire ou en CDI.
  • Nous proposons que les compétences de l’actuelle commission commerce soient élargies à l’ensemble de la sphère économique, afin que nous puissions débattre en son sein des priorités 2017 pour ce CDD. A moins que vous ne préfériez traiter de ces questions au sein de la commission Finances, ce qui nous va également.

Débat :Madame la Maire précise qu’il ne s’agit pas d’une réelle remunicipalisation, la compétence restant au Territoire à ce stade, mais d’un renforcement au niveau municipal pour faire face aux besoins non pris en charge par le Territoire.

Modification des périmètres de l’EPF

Intervention d’Emmanuelle JANNES:

Madame la Maire,

Chers Collègues,

Cette modifications des périmètres de constitution de réserves foncières est tout à fait cohérente avec les évolutions du projet de réaménagement du quartier Barbusse / Avaulée / Stalingrad / Colonel Fabien / Frère Vigouroux.

J’en profite pour saluer les évolutions positives dans ce projet qui tiennent compte des demandes récurrentes de Malakoff Plurielle en particulier sur le non élargissement systématique de la rue Avaulée, la mise en avant des circulations douces avec un priorisation des piétons, le renforcement des activités (commerciales notamment), l’amélioration générale du cadre de vie (sécurité et propreté comprises), ainsi que le soutien des artistes de la ville et de la protection de leurs œuvres.

Nos demandes transmises lors de l’enquête publique réalisée dans le cadre du PLU et celles des habitants qui nous ont rencontrés (et dont nous avons relayés les attentes), ont donc été à ce stade entendues.  Je tiens donc à remercier la municipalité et les équipes techniques en charge de ce projet majeur pour la ville, pour le travail déjà réalisé. Nous allons suivre de très près toutes les étapes de la réalisation du projet et participer aux ateliers proposés par la ville, mais pour l’instant cela va dans le bon sens.

Au nom du collectif Malakoff Plurielle que je représente, je voterai donc

  • Pour l’évolution des périmètres,
  • Pour l’adoption de cette convention révisée.

Débat : demande d’informations systématique des habitants (Serge Cormier rappelle que c’est la procédure et qu’elle est appliquée). Malakoff Plurielle souligne le fait que les habitants concernés par des projets d’urbanisme ou immobiliers contactent régulièrement le collectif pour disposer d’informations et de conseils : nous demandons à être associés aux réunions organisées en marie avec les riverains concernés, en dehors des réunions publiques.

Serge Cormier précise que la mairie s’engage désormais, pour tout projet immobilier privé, à demander à ce que le projet soit présenté dans le quartier (au sens large, pas uniquement les riverains) et de tenir compte des remarques des habitants, dans la mesure du possible.

Une charte des promoteurs doit en outre être mise en place rapidement.

Vente de Saint-Pierre

Question de Malakoff Plurielle sur les activités de remplacement mises en place depuis la fermeture du centre.

Mme V. Ghiati indique les projets développés en partenariat avec Paris pour offrir aux enfants de nouvelles activités culturelles notamment avec l’objectif de sortir de la ville et de visiter des équipements proches.

Laisser un commentaire