MALAKOFF PLURIELLE

Pour améliorer notre cadre de vie, innovons !

couverture MI sept 2015
Tribune parue dans le Malakoff Infos d’octobre 2015.

La propreté de notre ville est un sujet qui nous touche tous car elle concerne l’espace public. Bien entendu, les Malakoffiot-e-s, en tant qu’utilisateurs, en sont responsables et toutes les actions prônant le civisme sont à encourager. De son côté, la Municipalité doit assurer l’entretien des espaces publics par des processus concertés avec les agents territoriaux.

C’est pourquoi notre programme municipal comportait des propositions concrètes pour améliorer notre cadre de vie.

Ainsi, pour faciliter le travail des services municipaux, Malakoff Plurielle propose la mise en place d’une application pour smartphone qui permettrait à tous de géolocaliser tout désordre sur le domaine public (dépôt sauvage, poubelle pleine, chaussée en mauvais état…).

De même, nous constatons que le ramassage des ordures ménagères est loin d’être efficient. Il pourrait être amélioré par des mesures simples et adaptées à la physionomie de notre ville. Par exemple, pour éviter que des encombrants soient déposés en dehors des jours de collecte, l’accès aux déchèteries existantes pourrait être simplifié et des déchèteries mobiles de proximité pourrait être proposées.

Nous proposons également de généraliser les bornes d’apport volontaire, aujourd’hui limitées aux résidences HLM. En effet, les petites copropriétés et les maisons ne sont pas toutes adaptées à la présence de nombreux conteneurs de tri. Imaginons alors d’en installer dans certains quartiers pilotes, sur des espaces délaissés et proches des habitations.

Malakoff Plurielle préconise le droit à l’expérimentation concertée pour les collectivités locales. Ainsi, les Conseils de Quartier et la Commission Développement Durable devraient être saisis de cette question sur la propreté urbaine pour imaginer de nouvelles façons d’organiser la collecte des ordures ménagères et d’entretenir nos espaces collectifs.
<br
L’action publique et l’engagement citoyen sont ici fondamentaux. La posture des élus dans ce domaine, comme dans d’autres, ne peut se limiter à un simple renvoi de compétence (« C’est pas nous, c’est l’Agglo »). En s’appuyant sur l’action citoyenne, les élus doivent impulser les actions intelligentes, adéquates et innovantes pour améliorer notre cadre de vie.

Fabien Chébaut
Conseiller municipal

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :