UN JOUR, UN SOUTIEN #9 : PATRICIA JOLY

Patricia Joly

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle

Connaissant Malakoff depuis 2000, j’ai eu l’occasion d’y apprécier son calme, son charme et en même temps son dynamisme.

Puis j’ai connu ensuite quelques années d’exil à Montrouge, qui pour une superficie quasi identique avec près de 10 000 habitants de plus, fait depuis longtemps la fortune des promoteurs au détriment de ses enfants, de l’héritage du passé, de la mixité sociale, du soleil et des espaces verts. Imaginez des rues encadrées de tour d’immeubles, d’où aucun espace vert ne dépasse et où le soleil ne peut descendre sur les passants. Imaginez les couples qui se forment puis font des enfants, puis ne trouvent pas de place en crèche, puis inscrivent leur enfant dans des écoles préfabriquées et surchargées, puis repartent dépités s’exiler ailleurs.

C’est avec confiance que nous sommes revenus en famille à Malakoff, y ayant toujours gardé des attaches solidaires.

Mais depuis 2007, le vent de la politique locale prend une autre tournure, cela n’est pas toujours perceptible au premier regard. C’est ainsi que le quartier Nicomedes Pascual–Étienne Dolet a bien faillit disparaître d’un coup. C’est bien la détermination des habitants, basée sur de solides bases de solidarité intergénérationnelle qui a permit d’éviter le pire.
Imaginez des concertations de façade, à grand coût de plaquettes de marketing, qui vous font croire que vous pouvez donner votre avis.

Avec Malakoff Plurielle, redonnons la chance aux initiatives citoyennes de vivre la solidarité et la démocratie à Malakoff.

PATRICIA JOLY
40 ans
Mariée, 3 enfants
Médecin psychiatre

Laisser un commentaire