UN JOUR, UN SOUTIEN #19 : CÉCILE MÉNARD

Cécile Ménard

Pourquoi je soutiens Malakoff Plurielle ?

D’abord je crois plus aux femmes et aux hommes qu’aux partis. Et les femmes et les hommes de Malakoff Plurielle revendiquent la transparence, la solidarité, le respect de l’autre, des mots-clés souvent oubliés en politique, et pourtant si souvent répétés…

Je me suis décidée à rejoindre le collectif lorsqu’à une réunion publique sur le changement des rythmes scolaires, je me suis vue répondre par la Mairie qu’on ne votait jamais en connaissance de cause. Cette petite phrase m’a ouvert les yeux. La Mairie consultait largement tous les acteurs de cette future petite révolution à l’école. Mais il s’agissait d’une concertation de façade coûteuse et inutile.

Malakoff Plurielle propose de s’appuyer sur les atouts de Malakoff, déjà nombreux, et de les développer avec dynamisme et ambition pour notre ville.

L’un des atouts de Malakoff est son nombre important de logements sociaux. La proposition de Malakoff Plurielle qui me tient le plus à coeur est la transparence dans l’attribution de ces logements sociaux. Tracter auprès des Malakoffiots et parler avec eux m’a permis de prendre conscience de l’importance de cet engagement.

Sur l’écologie, le recyclage existe déjà, en particulier développé par les actions de Sud de Seine. Pour aller plus loin dans cette voie, Malakoff Plurielle propose une ressourcerie. J’ai découvert ce terme : dans une ressourcerie, on collecte des objets que l’on remet en état et que l’on revend). Ainsi j’ai envie que mes enfants sachent qu’il ne suffit pas de jeter et racheter lorsqu’un objet est cassé, mais que l’on peut et qu’il faut réparer.

CÉCILE MÉNARD
40 ans
2 enfants
Arrivée à Malakoff il y a 20 ans, comme étudiante

Laisser un commentaire