UN JOUR, UN ENGAGEMENT #15 : L’ÉCOLOGIE EN ACTION

Nous proposons pour Malakoff un projet environnemental qui soit innovant, durable et solidaire #3 : l’écologie en action !

La politique environnementale, proposée par Malakoff Plurielle pour la prochaine mandature, est totalement transversale et s’appuie sur les actions suivantes permettant de mettre l’écologie en action.

Le traitement des déchets
Étudier la faisabilité de la taxation au poids des ordures ménagères à partir de quartiers pilotes volontaires désignés en concertation avec les Conseils de Quartier.
Incitation au tri et à la réduction des déchets pour les entreprises et les commerces.
Viser l’exemplarité de la Ville dans les actions comme la semaine du développement durable, la réduction des déchets et le tri dans les services municipaux….
Poursuivre et développer la sensibilisation des écoliers à la réduction des déchets.
Généraliser de la visite des usines de tri par le public pour améliorer l’efficacité et la compréhension de la collecte des déchets.
Étendre la mise à disposition de composteurs privés au pied des immeubles collectifs et chercher tous les lieux susceptibles d’accueillir des composteurs publics.
Former les équipes municipales au compostage, à la gestion écologique des espaces verts et leur permettre de développer leurs projets pour la ville
Créer une ressourcerie où le matériel d’occasion est remis en état et revendu moins cher, offrant un revenu juste et équitable aux salariés de la ressourcerie.
Développer le service de la déchetterie mobile en augmentant les points de collecte et les horaires d’ouverture, en coordination avec les communes avoisinantes.

Déchets

L’eau, le sol et les espaces verts
Favoriser la récupération des eaux de pluie dans les bâtiments publics pour l’arrosage, le nettoyage…
Limiter l’artificialisation des sols en plantant en pleine terre et en reconquérant les trottoirs.
Encourager la végétalisation des toits ce qui permet de réguler la température du bâtiment et de limiter l’impact des fortes pluies.
Créer de nouvelles trames vertes et de vrais cheminements piétonniers par exemple pour visualiser un axe Nord-Sud (succès de la coulée verte).
Planter des arbres dans les rues et des prairies fleuries sur les ronds-points et les zones délaissés.
Repenser le fleurissement en plantant des espèces locales vivaces et favoriser la biodiversité (plus durable et moins coûteux pour les finances publiques).
Encourager les initiatives citoyennes de jardins partagés, qui créent non seulement un lien social, intergénérationnel mais aussi un intérêt économique.
Développer une agriculture urbaine en terrasse et pied d’immeubles. Il est tout à fait envisageable de créer des jardins partagés sur les toits des nouvelles constructions créant des lieux de rencontres pour les habitants et d’avoir des cultures de légumes de qualité.

La réduction des nuisances
Lutter contre toutes les nuisances sonores actuelles (TGV, hélicoptères, climatisation des immeubles et boulevard périphérique) et prévenir d’éventuelles nuisances liées à la mise en place du Grand Paris Express (vibrations, travaux).
Mise en place d’un numéro unique et d’une application smartphone qui permettra de signaler directement aux services municipaux les dysfonctionnements constatés sur la ville (dépôts sauvages de déchets, voitures abandonnées, tags, mobilier urbain endommagé, trous dans la chaussée ou sur le trottoir…).
Réhabiliter les zones délaissée (tunnels du métro, ponts,..) par des jeux de lumière ou des œuvres artistiques.

Nuisances

Malakoff Plurielle comprend dans son équipe des professionnels de l’environnement capables de porter, au-delà des mots et de l’habillage politicien, un plan d’actions concrètes et mesurables tout au long de la nouvelle mandature.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.