MALAKOFF PLURIELLE

Tag Archives: Ferme Urbaine

Une ville verte et propre

Malakoff n'est pas une poubelleLe cadre de vie, c’est aussi une ville moins polluée, propre, plus verte, où l’on mange sainement, bref où il fait bon vivre. Malakoff Plurielle est engagé au travers de ses membres dans des projets de développement durable et les instances de la ville : par son action, les marchés publics de la ville prennent davantage en compte cette dimension (bio dans les cantines, sélection des prestataires les plus respectueux de l’environnement, etc). Nous suivons également avec intérêt le projet de ferme urbaine au square Corsico que nous soutenons en tant qu’outil pédagogique. Mais nous œuvrons pour que cette initiative soit le point de départ, d’une part du développement d’une véritable agriculture urbaine pour la ville et, d’autre part, de projets individuels innovants permettant le verdissement de notre ville (notamment avec l’appui de la prochaine charte de végétalisation) et une ville plus saine. Dans ce cadre, nous souhaitons que la ville travaille avec ses voisines (Paris en tête) pour réduire les pollutions. L’impact des mesures (positives pour les parisiens) de fermeture des voies sur berge sur notre ville n’est pas neutre : il  est  essentiel  de  travailler  de  concert  pour  réduire  la pollution due à la circulation automobile en développant les modes doux et collectifs tout en suscitant des comportements vertueux des habitants.

Nous avons par ailleurs dénoncé à plusieurs reprises les problèmes de dépôts sauvages, d’encrassement des trottoirs (déjections  canines,  non  utilisation  des  corbeilles, etc.). Malakoff et moi a permis de donner encore plus d’échos à la demande des habitants de vivre dans une ville plus propre. L’initiative municipale de la journée citoyenne de la propreté a été un succès que nous saluons, bon nombre de nos membres y ont participé activement. Mais il est essentiel d’aller  au-delà  de  cette opération  de  communication  en inscrivant l’engagement municipal dans ce domaine dans la durée, en concertation avec les autres villes du Territoire Vallée Sud Grand Paris. En effet, la mise en place du nouveau marché territoriale de traitement des ordures ménagères a pour conséquence de laisser les poubelles dans la rue toute la journée, y compris près des commerce de bouche, les jours de ramassage et même en dehors des  créneaux prévus. Il importe donc pour les pouvoir publics de régler ce problème essentiel (en alternant par exemple avec d’autres villes pour que le ramassage ne se fasse pas toujours le soir à Malakoff), en même temps que l’on sensibilise la population.

%d blogueurs aiment cette page :