MALAKOFF PLURIELLE

Respect de l’identité des quartiers

Sensible au maintien d’une diversité sociale et urbaine qui fait la spécificité et le charme de notre ville, Malakoff Plurielle est intervenu comme conseil et soutien aux associations de riverains qui se sont multipliées ces dernières années (A la porte de Malakoff, rue Alexis Martin, Villa Léger) comme ses membres avaient l’habitude de le faire bien avant cette mandature (cf. Mon îlot,  les Amis de Nicomédès…), pour veiller à ce que la métamorphose des quartiers due à l’incontournable pression immobilière se fasse dans le respect de l’identité de la ville et du cadre de vie. Notre ville bouge, c’est inévitable et aussi une chance ; mais nous voulons passer d’une concertation « forcée » par des riverains mobilisés à une concertation « choisie » par la municipalité !

De fait, notre nouvelle maire s’est engagée à partir de cette année à consulter les habitants en amont de l’élaboration des projets, y compris lorsque des promoteurs privés investissent la ville pour transformer à grande vitesse nos quartiers. Nous ne pouvons donc qu’adhérer à l’initiative de création d’une charte des promoteurs mais exigeons une équité de tous les malakoffiots concernés par les projets d’urbanisation. Nous nous devons cependant de noter notre surprise quant aux modalités de la consultation publique qui a fait suite à la réunion de lancement de la réflexion sur cette charte : mise en ligne d’une enquête très difficile d’accès, publicité très discrète dans le journal de la ville Malakoff Infos avec, au final une participation anecdotique de la population. Dommage ! Voyons comment seront prises en compte les demandes exprimées par les riverains les plus tenaces; demandes et questions qui ont – il faut le souligner- disparues du site de la ville.

Par ailleurs, le PLU a été l’occasion d’organiser une large consultation. Si nous avons salué l’organisation de cette dernière, nous avons cependant regretté le manque d’ambition écologique de ce PLU qui ne va pas au-delà des obligations légales en matière environnementale.  Une  occasion  unique  manquée de démarquer notre ville et d’en faire un modèle écologique pour la petite ceinture. Dommage encore ! Malakoff aurait pu être un moteur dans le cadre du PLUi (les PLU fusionnés au sein du territoire Vallée Sud Grand Paris) !

Malakoff  appartient  désormais  au territoire  «Vallée Sud Grand Paris», qui regroupe les 11 communes  du Sud des hauts-de-Seine. Il a absorbé notre ancienne intercommunalité  Sud de Seine en janvier 2015.

Laisser un commentaire

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :