Mixité sociale en danger ?

Tribune parue dans le Malakoff Info n° 310 de  septembre 2018.

Comment préserver la mixité sociale très appréciée des habitants de notre ville ?

Le sentiment d’insécurité augmente, notamment dans les quartiers touchés par les problèmes liés à au trafic de drogue. Chaque année notre collectif est interpelé par des habitants excédés par un nombre croissant d’incivilités. Cette dégradation continue du cadre de vie est le premier facteur de fragilisation de la mixité.

A Paris et dans d’autres villes d’Ile de France, des offices HLM tentent de lutter contre le sentiment d’impunité des délinquants et de leurs familles, en procédant à des expulsions plus nombreuses. Qu’en est-il à Malakoff ? Quelles sont les mesures concrètes mises en place ?

La mairie assure que la maîtrise du parc HLM par la commune et le maintien de classes moyennes dans ce dernier sont une réponse. Ces choix seraient judicieux, quoiqu’insuffisants…, si des surloyers étaient appliqués, si la politique d’attribution des logements était transparente (la promesse d’ouvrir la commission d’attribution des logements à l’opposition n’est toujours pas tenue), et si la question de la sécurité était réellement considérée comme une priorité. Or, sans avancée majeure dans ces domaines, l’impact d’une politique sociale plutôt volontariste restera faible.

Car les attentes sont fortes vis-à-vis du nouveau service de la tranquillité publique en terme de prévention, notamment de l’usage de la drogue qui se concentre aux pieds des immeubles ; Rappelons ici notre proposition de créer une salle de shoot avec assistance médicale, et celle des commerçants d’étendre le nombre de caméras dans toute la ville.

Enfin, si des actions sont en effet menées pour inciter au civisme (journée de la propreté) et que de nouveaux espaces de rencontre sont créés (ouverture de la ferme urbaine qui se veut un lieu de partage et de sensibilisation à la qualité du cadre de vie sous toutes ses formes), le danger est grand de se limiter à des opérations ponctuelles et cosmétiques alors que les habitants attendent une amélioration réelle de leur quotidien.

Notre ville n’est certes pas la plus mal lotie de la métropole, mais il faut agir au plus vite pour préserver l’équilibre et la sérénité de nos quartiers !

Emmanuelle Jannès
Conseillère municipale
Emmanuellejannes@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.