Malakoff à l’heure du Grand Paris

csm_malakoff_infos_293_octobre_2016_61ce072b92Tribune parue dans le Malakoff Infos n° 293 d’octobre 2016.

La nécessité de créer près de 70 000 logements par an en Ile-de-France (loi du 3 juin 2010) annonce-t-elle la fin de l’esprit « Malakoff village » qui nous est si cher ?

Les nouvelles règles d’urbanisme (PLU), qui donnent un cadre à la densification de notre ville, reposent-elles sur une stratégie d’ensemble claire, une vision du futur de Malakoff dans le Grand Paris ? L’accélération actuelle des constructions d’immeubles n’est qu’un début : Malakoff va accueillir 600 habitants supplémentaires par an sur 15 ans, soit l’équivalent d’environ 200 logements chaque année. Comment répondre à ce besoin tout en préservant la mixité sociale et fonctionnelle (logements de tous types, entreprises, commerces, services…) ? Comment intégrer les nouvelles constructions de manière harmonieuse dans le paysage sans dénaturer, comme actuellement, certains quartiers ?

A-t-on réellement anticipé les impacts de l’évolution de la ville sur le cadre de vie des Malakoffiots, comme les besoins futurs en matière d’équipement (écoles, commerces) et de déplacement ?

ZAC DoletCertes, des orientations se dégagent : volonté de maîtriser le foncier et les logements sociaux, entretien des grands ensembles collectifs, prise en compte du souhait de la population de conserver des espaces pavillonnaires tout en les optimisant (construction d’étages supplémentaires). Mais nous percevons des manques : l’occupation des espaces disponibles le long des voies de chemin de fer s’opère avec une prise en compte trop limitée des nuisances sonores associées ; le plan de circulation reste à repenser en se projetant dans un futur où les modes de déplacement seront différents d’aujourd’hui ; la préservation/création d’espaces verts pourrait être plus offensive (un seul Eco-quartier dans les projets en cours : la ZAC Dolet). Globalement, l’intégration dans une vision d’ensemble et l’engagement écologique ne sont pas suffisamment perceptibles.

Rond-point Henri-BarbusseNotons néanmoins la consultation prochaine pour le réaménagement du rond-point Barbusse et de la rue Avaulée : Malakoff Plurielle renouvellera à cette occasion ses propositions, et invite les habitants à se mobiliser autour de tous les projets d’urbanisme (y compris au travers d’associations) pour que Malakoff réussisse son entrée dans le Grand Paris tout en gardant son âme.

Emmanuelle Jannès

Conseillère municipale

Emmanuellejannes@yahoo.fr

http://malakoffetvous.fr/

 

One Reply to “Malakoff à l’heure du Grand Paris”

  1. Il y a déjà trop de logements sociaux à Malakoff qui dénaturent la ville en dehors du centre.
    Les élus devraient plutôt repenser le centre ville avec des appartements un peu plus « standing » et des commerces en dessous. Créer des emplois. Il devient urgent de dynamiser l’économie de Malakoff. Réduire la dette qui représente une somme considérable par habitant mais aussi de diminuer le matraquage fiscal, foncier et locatif,que l’on subit.Il faut se poser les questions suivantes, pourquoi l’INSEE va s’installer dans la ville d’à coté. Pourquoi pendant plus de 20 ans, tant d’immeubles vétustes prêts à s’écrouler ne sont pas rasés. des terrains achetés par la communes restent en friche pendant plus de 15 ans. Voila le vrai débat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.