MALAKOFF PLURIELLE

Malakoff 4.0 ?

Tribune parue dans le Malakoff Infos n° 298 d’avril 2017.

Tout le monde réclame plus de services publics. Comment, dans un contexte de tension budgétaire, offrir plus d’activités et de soutien à nos enfants et nos jeunes, accroître la sécurité et la propreté dans notre ville, développer les services à la personne, assainir et verdir notre ville ?

Pourquoi ne pas miser sur le numérique pour décupler les moyens de nos services municipaux ? Beaucoup de villes ont fait ce choix de la modernité pour fluidifier le stationnement, gérer les inscriptions aux activités culturelles et de loisir, accélérer le traitement des formalités du service d’Etat civil, instruire les demandes d’aide sociale, mettre en relation les commerçants et les petites entreprises (dont associations) avec leurs clients, … Malakoff à cet égard a pris beaucoup de retard !

A titre d’exemple, nous proposons un plan d’accompagnement de nos commerçants, qui ne disposent pas tous d’une adresse électronique ou d’un site web et la mise en place de services en ligne de type « conciergerie »  pour commander et livrer des produits ou des services de proximité aux employés des entreprises de Malakoff. Cela aiderait à développer les commerces et à les pérenniser sur notre ville.

De même, la création d’une plateforme collaborative gratuite pour faciliter l’entre-aide et le lien social serait un atout. Cela favoriserait les relations directes entre les Malakoffiots, les échanges de services ou les actions solidaires, l’ouverture de débats, le développement de l’offre de jobs pour nos jeunes, la valorisation de nos artistes, etc. A l’heure de l’ouverture d’un café associatif, l’appui d’une telle plate-forme permettrait d’accroître l’impact des initiatives citoyennes et de les connecter entre-elles. L’équipement du café associatif pour l’accueil des personnes qui n’ont pas internet ou les séniors moins agiles avec le numérique contribuerait à lutter contre la fracture numérique.

Des expériences telles que « Lulu dans ma rue » ou la plateforme d’économie sociale et solidaire à Sceaux devraient nous inspirer pour faire de Malakoff une ville connectée !

A lire absolument : http://www.luludansmarue.org/ et http://up-sceaux.org/

 

Emmanuelle Jannès

Conseillère municipale

Emmanuellejannes@yhaoo.fr

One Thought on “Malakoff 4.0 ?

  1. tavernier on 5 avril 2017 at 23:14 said:

    Pour le numérique à Malakoff? Encore faudrait il qu’internet fonctionne correctement les réseaux téléphoniques ADSL ou VDSL sont hors service pour la plupart des usagers faute d’entretien.Il suffit de regarder les façades d’immeubles. La fibre arrive mais dans combien d’années. Comme tout le reste (trottoirs du début du siècle, égouts souvent bouchés, poubelles insuffisantes et pas sélectives, signalisations effacées, rues sales), Malakoff est encore à l’age de pierre avec le balai en jonc de bois et ça va être long long long long pour voir les choses évoluer.

Laisser un commentaire

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :