MALAKOFF PLURIELLE

LES PRATIQUES PEU DÉMOCRATIQUES DE LA MUNICIPALITÉ #3 : UNE CAMPAGNE D’AFFICHAGE AGRESSIVE

Alarmée par la campagne agressive sur les panneaux d’affichage libre de la ville, Emmanuelle Jannès, tête de liste de Malakoff Plurielle, a adressé le 28 février 2014 ce message à Catherine Margaté, tête de liste PCF-PS-FDG-EELV :

Madame le Maire,

Nous avons pris soin, depuis le début de cette campagne de ne pas recouvrir l’ensemble de vos affiches. Les panneaux associatifs sont nombreux et a priori à la disposition de tous les candidats.

Depuis quelques jours, non seulement vos afficheurs recouvrent l’ensemble des panneaux, mais ils arrachent aussi, désormais de manière systématique, toutes nos affiches.

Ceci représente un manquement manifeste à la liberté d’expression.

Les élections municipales sont une occasion de débat et d’expression de la controverse qui devrait au contraire vous intéresser et nourrir votre propre programme si vous avez le souci de représenter l’ensemble des Malakoffiots et non vos seuls partisans.

Espérant que vous aurez à cœur le maintien d’un esprit démocratique et serein jusqu’à la fin de cette campagne, je vous prie d’agréer, Madame le Maire, l’expression de mes respectueuses salutations.

Emmanuelle Jannès
Tête de liste de Malakoff Plurielle

Réponse de Dominique Cardot le 28 février 2014 :
Mme Jannès

Je suis quelque peu surpris de votre message et de la teneur de vos propos, car depuis quelques jours ce sont vos colleurs d’affiches et ce matin encore qui ont systématiquement arraché les affiches de Mme Margaté.
De plus, me semble-t-il, ce sont bien vos sympathisants qui depuis plusieurs semaines collent des autocollants sur tous les autres candidats, laissant supposer qu’ils appelleraient à voter pour votre liste, ne vous étonnez pas aujourd’hui que des citoyens vous rendent la pareille.
Le collage fait parti du débat démocratique , vous collez, nous collons, ils collent…..
Et je suis certain que cette campagne électorale, comme toutes les précédentes, se déroule et va se poursuivre dans un esprit démocratique, c’est d’ailleurs une des caractéristiques de Malakoff.

En vous souhaitant de poursuivre une bonne campagne, recevez mes salutations.

Emmanuelle Jannès a répondu le 1er mars 2014 :
Monsieur Cardot,

Merci pour votre réponse rapide. Je tiens toutefois à apporter certaines précisions.
Tout d’abord, les stickers que nous avons posés sur certaines affiches (jamais la totalité) étaient, comme vous avez pu le constater, réalisées de manière à être repositionnables ; vous pouviez donc les retirer sans endommager vos affiches. Ce n’était pas le cas des « bulles » que vous avez ensuite apposées (et c’était de bonne guerre nous en convenons) sur nos propres affiches.
En outre, ce sont bien vos équipes qui ont lancé l’opération d’arrachage de nos affiches (nous en avons les témoignages et les preuves matérielles) ; le seul et unique panneau où un sympathisant de notre liste a retiré des affiches de Madame Margaté s’est fait le lendemain de votre action et sans mon accord.
L’arrache systématique tel qu’il a été opéré hier par vos équipes n’est pas une pratique acceptable ; il n’a jamais été pratiqué, et ne le sera pas, par nos équipes.
De surcroit, les gestes grossiers à l’égard de nos équipes sont indignes et ne sont pas non plus acceptables.
Enfin, depuis le début de cette campagne (et avant même que d’autres listes aient commencé à afficher), vos équipes recouvrent de manière régulière l’ensemble des panneaux associatifs : le papier bleu « pour faire propre », associé à un recouvrement massif de vos affiches revêt un caractère hégémonique indéniable.
J’espère que ces incidents et pratiques ne se reproduiront plus et vous remercie vivement pour l’attachement aux valeurs démocratiques dont vous faites état à la fin de votre courrier.
Je vous souhaite également une bonne campagne et vous adresse mes meilleures salutations.

Emmanuelle Jannès


Les colleurs d'affiches du PCF recouvrent les panneaux d'un papier bleu

Les colleurs d’affiches du PCF recouvrent régulièrement les panneaux d’affichages d’un papier bleu, couvrant à la fois les affiches des autres candidats mais aussi les affiches des associations de la ville



Les affiches de Malakoff Plurielle sont régulièrement arrachées

Les affiches de Malakoff Plurielle, quand elles ne sont pas recouvertes, sont régulièrement arrachées

Laisser un commentaire

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :