Deux poids, deux mesures !

Malakoff Info n°306 Mars 2018Tribune parue dans le Malakoff Infos n° 306 de mars 2018.

Alors que la Municipalité lance à grands frais une consultation publique sur le réaménagement de l’entrée de ville Nord-INSEE et du quartier connexe Pierre Larousse, nous constatons qu’une autre entrée de ville, celle du quartier Danton-Varlin-métro Malakoff – Plateau de Vanves,   subit un tout autre traitement.

En effet, , nous ne comprenons pas pourquoi notre ville, consulte largement sur certaines opérations d’aménagement, mais traine manifestement des pieds pour informer et consulter les habitants sur ses projets dans d’autres secteurs pourtant aussi stratégiques . Oui à la concertation avec les habitants… mais sur tous les projets !

Dès 2014, les riverains de l’îlot Danton-Varlin nous alertaient sur  des opérations de rachats ponctuels par la ville dans un secteur sur lequel aucun périmètre d’étude n’était pourtant voté. Constitué en association (judicieusement nommée « A la porte de Malakoff !! »), ces riverains ont réussi à  forcer la concertation avec la Mairie et à faire entendre leur voix pour être associés au projet de réaménagement de leur quartier impacté par le retour en force de la société Safran, et la construction de logements et d’équipements (crèche). Depuis, le projet prend forme, mais seuls les riverains les plus proches sont informés. Or, l’avenue du Général de Gaulle et l’entrée du métro Malakoff-Plateau de Vanves devront  être réaménagés. En outre, l’arrivée d’une crèche nécessite de réaménager la voirie pour faciliter la circulation de poussettes et de véhicules. Autant de sujets qui intéressent l’ensemble des habitants de Malakoff. Alors pourquoi attendre que tout ou presque soit finalisé pour informer les habitants ? Une réunion publique serait prévue en avril 2018 alors que le projet avance depuis quatre ans ! Pourquoi cette concertation à deux vitesses et cette inégalité de traitement pour ces deux entrées de notre ville ?

Toutes les évolutions majeures de nos quartiers méritent un débat préalable avec les habitants, qu’ils soient directement ou indirectement impactés par les futures métamorphoses de la ville. Dépensons moins en  consultants extérieurs et concertons davantage !

Emmanuelle Jannès
Conseillère municipale
Emmanuellejannes@yahoo.fr

Laisser un commentaire